Première phrase du contexte. Contexte ici.
Les nouveautés
DATE : Première news.
Crédit
Thème réalité par Myrddin.
Le staff
Nom staffeux
Dispo • MP •
Nom staffeux
Absent • MP •
Nom staffeux
Dispo • MP •
Votez pour

 :: Souhaitez-vous en faire partie? :: Scelle ton destin.. :: Présentation en cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
PRESENTATION | Ilyana Clyoweth ( fini )
Ilyana Clyoweth
Groupe : Shadow Hunter
I'm not blind, i'm just dreaming
Messages : 2
Date d'inscription : 05/04/2018
Age : 18
Localisation : Inside My Head
I'm not blind, i'm just dreaming
Emploi/loisirs : I like sing and dance, and guest what ? I don't like u
Humeur : I'm fuck*ng bored !
sans commentaires.
Dim 8 Avr - 15:37
Voir le profil de l'utilisateur


Clyoweth   Ilyana  






❯ FEAT : Jennie Kim.
Carte d'Identitée

Ilyana est une fille qui nous éclaire de son intelligence depuis 18 ans. Cette personne croit qu'elle gagnera la guerre parce qu'elle fait parti des ShadowHunters.

❯ ASCENDANCE : Elle descend de la grande famille d'origine sud-coréenne de chasseurs d'ombres, les Clyoweth qui sont reconnu pour leurs talent de duellistes et de combat rapproché. Son père est Ji-yong et sa mère Chae Rin, qui sont deux redoutable shadowhunters connu pour leurs entrainements des plus coriaces.
❯ DATE DE NAISSANCE : 3 Août 2000
❯ NATIONALITÉ : Americo-coréenne
❯ CLASSE SOCIAL : Riche.
❯ METIER/OCCUPATION : Lorsqu'elle n'est pas entrain de s'entrainer, elle chante, joue de la musique ou bien danse. Elle a toujours voulu vivre la vie des Terrestres popstar mais, leurs mondes sont bien différents.
❯ SITUATION : Célibataire, elle n'a pas le temps pour ça. Enfaite si c'est juste que rare sont personnes qui peuvent la supporter plus d'une minute, si ils ne finissent pas tués avant.
❯ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
❯ GROUPE : Enfant de Raziel.
❯ MARQUE : Bain non c'est pas une sorcière, t'y as cru hein ? Comment ça c'était écris au dessus qu'elle était ShadowHunter ?

SON AVIS SUR CE QU'IL SE PASSE

En toute honnêteté, je comprend un peu le point de vue de Valentin, il veux protéger ses proches mais d'un autre côté, l'histoire Terrestres nous as montré plus d'une fois que la dictature essaye souvent d'exterminer certaines races, en l’occurrence les Créatures Obscures. Je trouve ça répugnant et ça me donne la nosé rien que de penser à la pauvre crottes qu'est ce sois disant chasseurs d'ombres même si à mon gout, ce n'est qu'un chasseur de sa propre fierté.


AN IMPORTANT MOMENT FOR ME


La lumière superficielle provenant des lustres accrochés au plafond éclairer la grande pièce dans laquelle je me trouvais. La salle était tellement glaciale et humide que cela m'horrifiait. Elle était entièrement recouverte de marbre blanc avec quelques arches en bois ornées par des formes circulaires au centre. Sur les murs se trouvaient plusieurs étagèrent sur-lesquels étaient posées des armes offensives. Sur la partie droite de la pièce, des mannequins en bois ainsi que plusieurs punshings-balls y étaient placés. Bien que me plaise à l'idée de combattre, je voyais ces objets comme étant des instruments de torture. On pouvait discerné des armes plus anciennes que d'autres, étant déjà bien rouillé. Quelques odeurs douces et sucrées de mon enfance firent surface. La douce odeur des glaces au caramel que me donnait ma mère après avoir bien travaillé. Une légère vague mélancolique passa comme cette période, rapide et heureuse. Vous l'aurez compris, il s'agit de l'étrange salle d'entrainement se trouvant au dernier étage de mon manoir familial. Aucun son, aucun bruit, aucun souffle ne se fit entendre. Seul le calme pesait dans ce lieu si impur. On se sentait comme oppresser dans une belle boite à l'apparence angélique mais qui est au fond d'elle démoniaque dont les seul résidents était moi, et cette homme que j’appelais : Papa.

J'étais simplement vêtu d'un le gin noir et d'une brassière de sport grise sur laquelle y était inscrite aux extrémités : SPORT en blanc. Pour un meilleur déplacement, j'avais opté pour des chaussures de sport blanches basiques. J'avais simplement retenu mes cheveux vers l'arrière avec un élastique blanc pour parfaire une queue-de-cheval.

Les goûte de sueurs dévalèrent mon front déjà bien trempé. L'affreuse torture de la fatigue troubla ma vue comme un vulgaire voile blanc lors d'un stupide hymen dépourvu de sentiments, le seul amour était porté pour des marques que l'on dessine stupidement comme un enfant aveuglé par son innocence.

Je n'attendis rien, mais ce fut insupportable. Je vis que très faiblement des lèvres bouger, comme voulant communiquer, communiquer avec le diable. Une douleur s’empara soudainement de mon genou droit me faisant perdre l’équilibre. Je m’effondrai sur le sol froid, dont la température ne diffère pas non pas des cœurs impurs, des cœurs comme le mien, empoisonnée par les remords et la haine.
Ce n'est qu'après quelques secondes de répis que je retrouvais mes esprits. Sans plus attendre, je plaçai mes deux mains vers l'avant pour ensuite prendre appuient sur eux tout en éjectant mes jambes vers l'horizon et les firent tomber vers l'avant puis redressa mon dos. J'écartai mon pied gauche vers l'arrière, avant de m'élancer dans la gueule du loup, ce monstre insensible, Ji-Young, qui n'est d'autre que mon propre père.

Il semblerait que, de par sa posture déjà bien redresser, il veulent me laisser l'attraper pour ensuite me plaquer sur le sol, comme à son habitude. Je ne me laisserai pas avoir cette fois père.
Je courus en sa direction et, au moment où il voulut me saisir, je repliai mes genoux sur eux-même puis me projeta au sol pour pouvoir être la hauteur de ses jambes et passer à travers l'ouverture qu'il avait laissée. Je fis glisser mes jambes sur le sol d'un mouvement semi-circulaire tout en me tenant avec ma main droite pour faciliter le pivot ainsi que mes appuies. Je me redressa par la suite avec faciliter avant d'attaquer un court dialogue :

<< Alors très cher père, tu t'y attendais à celle-là ?
- Oh ! Crois moi petite, ne sous-instime jamais Apa (papa en coréen )
- Aiish ! (Fait Chier) >>

Je ne pus avoir le temps de reprendre mon souffle que je vis une grande masse masculine, celle de mon père, près de moi et quelques secondes plus tard, je me retrouvais une fois de plus, mon corps scotché sur la froideur du sol, je ne sais comment.
Je ne peux le croire, il faut que je réussisse à le dépasser un jour, dépasser le maître. Je me sentis quelque peu déçu et triste tout en étant énervé de ne pas avoir réussi et d'avoir perdu d'une manière aussi minable.



CHARACTER

Moi c'est Ilyana, ou autrement appelée Ana pour les plus proches, je suis ce genre de personne extrêmement extravertie. J'aime bien parler avec les autres, faire de nouvelles rencontres, et me sentir aimée et entourée. Socialement parlent, les inconnus me trouve intimidante, froide et sans me connaître, ils me trouve déjà détestable et méchante et puis je leurs parle avec mon magnifique sourie et leurs avis change directement, à partir de ce moment-là, ils me trouvent adorable et similaire à un ange et .. Quoi ? Non, je n'en rajoute pas ..
J'aime bien me la jouer narcissique, je trouve ça drôle et puis, c'est vrai que je suis une vraiment la fille idéal, sérieusement, qui ne peut pas tomber sous mon charme ?

J'ai de très grands sentiments d'empathies, ce qui me permet de vite comprendre des situation et les résoudres. On me prend souvent pour une imbécile à cause de ma gentillesse, mais, je ne suis pas du genre à me faire mener par le bout du nez. En assimilant des situations, je sais vite voir la vérité. Pas la peine de me prendre de prendre ma crinière pour celle d'un mouton, je suis un lion. Je ne suis pas très stratégique, mais, je suis de nature rusé et observatrice. Et mon impartialité risque de te jouer des tours si tu essayes de te jeter dans la gueule du félin.

Il m'arrive des moment où, je ne serais comment expliquer cette adrénaline, que j'ai depuis que j'ai commencée à combattre. Mon corps tremble, mes yeux s'humidifient d'impatience. Suis-je folle ? Folle de vouloir être la plus forte et de vouloir montrée de quoi je suis capable ? Folle de vouloir tué des personnes faisant du mal à autrui ? Est-ce donc cela la folie ? Non, la folie c'est de rester sans rien faire, et regarder la scène et être terrorisé comme un stupide éléphant à la vue d'une vulgaire souris.
Bon après, je parle, mais j'ai peur des chiens donc ... 


HISTORY

D'après ce que l'on m'a racontée, mes deux parents se sont racontrés pendant une mission à l'académie de Séoul, en Corée du Sud et depuis ce jour, mon père n'arrêtais pas de taquiner ma mère et elle, elle ne faisait que l'envoyer balader jusqu'au jour ou elle a finalement acceptée ses avances.
Mon père est issu de la famille Clyoweth, une grande famille de chasseurs d'ombres respectée à travers le monde pour ses exploits, son engagement et sa vivacité.
Ma mère elle, vient de la famille Lee, une famille également connue est respectée dans l'Asie de l'est pour sa force et son habilité en à revendre.
Ensemble, ils ont décidé de construire un manoir à Idris.

03/08/2000
Voilà le jour de ma naissance, et se fut déjà bien festif. Je ne me rappelle pas de mes premières années de naissances, mais je sais que ma famille à fait une grande cérémonie pour m'accueillir tel un trésor. Je suis leur seule fille donc il est normal pour eux de me montrer fièrement au grand jour. Les quelques photographies que m'a montrées ma mère étaient prises dans le hall principal de notre manoir situé à Idris. Des centaines de Shadowhunters y étaient conviés, et quelques sorciers en faisait partie, ma famille étant très proche d'eux.
Lorsque j'ai commencée à devenir une enfant digne de ce nom, c'est-à-dire vers mes 4 ans, mon père à directement commencer les entraînements des plus intenses. La souplesse, la force, la rigueur, la réflexion, l'impartialité, la sagesse et toutes ces formules qu'un chasseur d'ombre doit savoir et doit appliquer. Cela était loin d'être difficile pour moi, sans vouloir me vanter, j'ai toujours était très mature et déterminé dans mon travail et mon hyper activité m'as bien aidée.
J'ai toujours était très sociable avec les autres. J'avais beaucoup d'amis, mais aucun n'était proches. Lorsque je ne m'entraînais pas, mes parents me laissaient du temps pour jouer dehors avec quelques amis voisins. Mes deux parents ont toujours étaient très douées pour la musique, même si cela reste bien terrestre pour eux. Je leurs est tout de même demandée de m'apprendre le chant et le piano. La danse est par la suite venue avec.

Arrivée à mes 12 ans, le changement hormonal à fait que j'ai dû changer quelques parties de ma personnalité. Les garçons, l'apparence, la mode et tout le reste m'attirait d'avantage. À cette époque, j'étais repartie à l'institut de Séoul. Comme j'étais nouvelle, j'ai eu du mal à m'intégrer jusqu’à qu'une fille nommée Sana, une Japonaise, est venu me voir et m'as présentée à une bande d'amis à elle se trouvant à l'institut. Je la considérer comme ma meilleure amie, ma sœur, je lui confiai tout et lui disais tout. Je voulais me faire accepter auprès du groupe donc je riais bêtement, et je disais oui à tout. Au bout d'un certain moment, ils ont commencé à se moquer de moi, de mon corps, de ma tête et de ma personnalité. Ils me donnaient le surnom de : victime et s'amusaient à me frapper dessus comme sur un vulgaire punching-ball. Je voulais riposter, mais ils m'avaient persuadée de ma faiblesse, de mon manque de force comme si toutes ses années d'entraînements avaient soudainement disparus. Lorsque mes parents l'ont appris, ils sont allés directement les voir et je me souviens que certains d'entre eux avaient pleurés lorsque ma mère les avait remis à leurs places. Elle leur avaient dis qu'ils ne m'éritaient pas d'avoir du sang d'ange et qu'ils n'étaient même pas comparable à des terrestres. Pour ne pas qu'ils donnent préjudices à leurs familles, nous n'avons rien dis et avons fait comme si rien ne s'était passé. Puis quelques mois plus tard, je suis à nouvelle repartie à Idris. Je partais souvent rendre visite à mon oncle, Taeyong, mais ce jour-là, il ne répondait pas lorsque je sonnais chez lui. Et lorsque je suis entré, je l'ai vu, les bras en sang que je devine mutiler en voyant les marques ainsi que l'arme à sa droite. Il avait également une corde à son coup et ses yeux étaient… Je n'ose même pas en parler.
La cause de son suicide reste encore inexpliquée, mais mes parents semblent en savoir bien plus que prévus.

Je ne vais pas vous mentir, bien sûr que je revois encore mon oncle mort dans mes rêves les plus sombres, bien sûr que je ne ferais plus confiance à personne après l'épisode à Séoul. Et bien sûr que maintenant, tout ce que je veux, c'est de pouvoir rencontrer des personnes digne de confiance sur qui je pourrais compter.


Yeah Geek Power !!!


Pseudo : Ilyana
Tu as quel âge ? 14 ans bientôt !
Tu nous a trouvé où ? Sur google
Et t'en penses quoi ? Je sais pas trop encore, plutôt sympa
T'as un autre compte ? Lequel ? Ouai non chaque choses à son temps
Tu fais du rp depuis combien de temps ? C'est ma première fois .. soyez gentils svp !
Mais encore ? *o* J'ai vraiment peur des chiens ...  


©️️ Never-Utopia par Koalz

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: