Première phrase du contexte. Contexte ici.
Les nouveautés
DATE : Première news.
Crédit
Thème réalité par Myrddin.
Le staff
Nom staffeux
Dispo • MP •
Nom staffeux
Absent • MP •
Nom staffeux
Dispo • MP •
Votez pour

 :: C'est l'heure de se reposer :: Archives :: Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
SEE YOU LATER MY LOVE [ Pv Alexander Lightwood ]
avatar
DC : Ashley Wilson
Groupe : Enfant de Lilith
SEE YOU LATER MY LOVE [ Pv Alexander Lightwood ] Pew3
Messages : 354
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Dans son appartement
SEE YOU LATER MY LOVE [ Pv Alexander Lightwood ] Htue
Emploi/loisirs : Propriétaire du Pandemonium
Humeur : Quite magical
Someday someone will come along that will tear down those walls you've built around your heart.
And when that love comes back to you, you must do everything in your power to fight for it.
Magnus Bane
Enfant de Lilith



Sam 10 Juin - 14:41
Voir le profil de l'utilisateur
« Emotions, are never black and white. They're more like symptoms. You lose your breath every time they enter a room. Your heart beats faster when they walk by. Your skin tingles when they stand close enough to feel their breath. »
SEE YOU LATER MY LOVE
Nous pouvions enfin souffler, même si en réalité, la guerre n'était pas terminée. L'épée mortelle était toujours introuvable, mais pour une fois, on avait un moment de paix dans toute cette agitation. Beaucoup de choses s'étaient passées, nos situations avaient évolué. Valentin était enfin prisonnier, c'était une chose heureuse dans ce moment difficile. Il est vrai que la nouvelle de l'évasion d'Iris et Camille ne m'enchantait pas réellement, je me doutais qu'elles allaient me créer des problèmes pour les avoir livrées à l'enclave. Cependant, j'avais envie de penser à autre chose que cette guerre qui devenait trop lourde. J'étais rentrée chez moi, j'avais envie de me reposer dans mon lit avec mon confort habituel. J'avais pris une douche, je m'étais ensuite habillé d'un pull léger et d'un pantalon noir. Je me dirigeais ensuite vers mon salon afin de me servir un verre, avant de me placer sur mon balcon. Je regardais la ville plongée dans le noir, elle avait l'air si calme alors qu'elle avait été le théâtre d'un grand affrontement. Même si tout cela avait été très dur, je pensais qu'en réalité, ce n'était que le début de cette guerre.

En vérité, c'était la chose qui me faisait peur. Valentin sous les verrous pouvait laisser croire que tout était fini. Seulement, la disparition de l'épée et l'évasion de Camille et Iris montraient un avenir encore plus sombre. J'avais pour habitude de ne pas me mêler des guerres de ce monde, encore moins celle des Shadowhunters. Je me rappelais mes mots à Dorothea quand elle venait me demander de l'aide pour retrouver Clarissa, "Veux-tu réellement risquer ta vie pour un Shadowhunters?". Aujourd'hui, tout avait changé, cela était assez déroutant. Non seulement, je me battais aux côtés des Shadowhunters, mais l'un d'eux avait détruit les murs qui entouraient mon coeur depuis si longtemps.

Alexander... Que pourrais-je dire sur ce chasseur d'ombre? Je l'avais rencontré alors que Clarissa tentait de réveiller sa mère, dès le premier regard, j'avais ressenti quelque chose pour lui. Maintenant que j'y pense notre relation avait évolué au fil des mois. Aujourd'hui, j'ai plus peur de le perdre que de quitter ce monde. Je me demandais comment les choses ont pu devenir ainsi, comment j'avais pu autant changer en si peu de temps. Moi qui avais l'habitude de rester loin des affrontements, je me retrouvais acteur de la guerre pour le monde obscur. Il est vrai que je protégeais mon monde, mais sans Alexander aurais-je aidé les shadowhunters sans compensation ? J'en doute fortement, j'en suis même certain. Il est vrai que j'avais changé, mais ma vie avait également pris un autre chemin. J'avais l'habitude d'enchaîner les relations, après Camille, je n'avais plus envie de m'investir. Elle m'avait blessé, pourtant, aujourd'hui j'étais avec Alexander et j'avais vraiment envie que cela marche. C'était bien la première fois que j'aimais quelqu'un d'un amour si profond, seulement, cela amenait également les sentiments négatifs qui sont indissociables de ce genre d'amour. J'avais peur, je doutais, j'étais anxieux... Je ne sais pas comment je supporterais si je perdais le Shadowhunters, il était devenu une personne importante pour moi. Notre relation avait commencé tellement difficilement, pourtant aujourd'hui, on avait passé des étapes importantes et il m'avait dit qu'il m'aimait.

Ces mots étaient tellement surprenants, mais tellement attendu. C'est à ce moment-là que j'avais compris la peur d'Alexander de me perdre, j'avais compris que nous étions semblables dans notre attachement à l'autre. En réalité, je n'étais pas le seul à avoir peur, il partageait mon angoisse de la disparition. Je me souvenais quand il avait du mal à affirmer qui il était réellement, quand notre relation venait de commencer, aujourd'hui, il déclarait les choses bien plus facilement. Beaucoup de choses avaient évolué, j'avais enfin l'impression que cette relation était vraiment réciproque. Je laissais échapper un léger rire à ses pensées qui me traversait à une heure si tardive. Je voulais me reposer et pourtant je continuais de réfléchir. Je prenais une gorgée de mon verre, avant d'entrer dans mon appartement. Je devrais surement bientôt retourner à l'institut, les Shadowhunters devaient prendre du repos après cette bataille qui avait abouti à l'arrestation de Valentin et la mort de plusieurs créatures obscures. Chaque clan devait pleurer les âmes éteintes, mais un nuage sombre était déjà en train de se déplacer sur nos têtes. J'avais bien peur que ce calme si soudain, n'étaient que les prémices d'une guerre bien plus mortelle. Je restais planté dans mon salon, le regard tourner vers ma baie vitrée ouverte. Je regardais cette obscurité dont j'étais habitué, en me disant que le plus difficile était à venir.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________

I don't think i can live without you.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: