Première phrase du contexte. Contexte ici.
Les nouveautés
DATE : Première news.
Crédit
Thème réalité par Myrddin.
Le staff
Nom staffeux
Dispo • MP •
Nom staffeux
Absent • MP •
Nom staffeux
Dispo • MP •
Votez pour

 :: C'est l'heure de se reposer :: Archives :: Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Retrouvailles entre vieux amis [PV : Magnus Bane]
Arthur Carron
DC : Alexander Lightwod
Groupe : Enfants de Lilith
Retrouvailles entre vieux amis [PV : Magnus Bane] J749
Messages : 30
Date d'inscription : 24/06/2017
Dim 2 Juil - 11:15
Voir le profil de l'utilisateur

   

Magnus Bane & Arthur Carron

Retrouvailles entre deux vieux amis

"Si tu veux revoir un vieil ami, viens ce soir à 21 h 30 au premier banc que tu trouveras à l'entrée de Central Park. Signé : ce vieil ami." Tel était le mot que le Grand Sorcier Magnus Bane avait reçu dans la journée. Ce mot c'est moi qui le lui avais envoyé. Quoi ? Oui, je sais, je suis un grand gamin, mais que voulez-vous, j'étais tellement pressé à l'idée de le revoir enfin que je pouvais bien me permettre une petite facétie et puis il n'y avait rien de méchant là-dedans. Pour lui donner une piste, j'avais même fait écrire ce mot en français. D'ailleurs, trouver quelqu'un qui parle la langue de Molière ici, ce n'était pas chose aisée, mais peu importe, j'avais tout de même réussi à trouver. Je ne pouvais pas écrire moi-même le message, d'abord parce que je n'y voyais plus et je doutais fortement que lire le braille faisait partie des compétences de Magnus. Il ne savait pas encore que je ne voyais plus, alors je m'attends un peu à me faire disputer comme un gamin parce que je ne lui ai rien dit depuis dix ans, mais tel que je le connais, si je le lui avais dit, il aurait tout fait pour tenter de trouver un contre-sort, sauf que c'est impossible, il n'en existe pas et puis je ne voulais pas qu'il prenne des risques inutiles.

J'étais assis sur ce fameux banc à Central Park, laissant doucement le vent caresser mon visage. Mes pensées m'emmenèrent immédiatement vers une autre époque, un autre pays. Peu de temps après la Révolution française, j'avais rencontré Magnus et je me remémorais actuellement ce qu'il s'était passé entre nous. Oh là, je vous arrête tout de suite, il ne s'est rien passé d'intime, bien que cela ne m'aurait pas dérangé, mais pour cela il aurait fallu qu'il sache ce que je ressentais pour lui. Magnus a été le premier homme dont je suis tombé amoureux. Il n'en a jamais rien su parce que j'ai fait un choix entre tout lui dire et risquer de le perdre ou me taire et soupirer après lui seul dans mon coin, mais l'ayant toujours auprès de moi. De fait, j'ai choisi la deuxième option et je ne le regrette pas. Magnus fait parti des gens pour qui je donnerais mon immortalité si cela pouvait le sauver d'une quelconque manière. Je vous invite à ne surtout pas lui nuire si vous ne voulez pas me voir en colère.

Non, je pensais à ma "formation" auprès de lui. Il m'a tout appris, sans lui je serais certainement devenu fou avec les pouvoirs que j'ai eu, blottis au fond de ma grotte qui me serait probablement tombé sur le coin de la tronche depuis le temps. Je fus sorti de mes pensées par un bruit de pas. Ce parfum, je le reconnaîtrais entre mille. Je suis tout de même étonné qu'il n'ait pas trouvé d'autre fragrance depuis le temps. Un doux sourire se dessina sur mes lèvres tandis que je tournais mon visage vers Magnus. J'avais mis mes lentilles de couleur, celle que je mets quand je veux passer pour un type lambda. Retrouvant avec plaisir ma langue natale, je le saluais en français.

- Bonsoir mon ami, je suis content de te voir. Il fait beau ce soir, n'est-ce pas ?

Presque dix ans que nous ne nous étions pas vu, que nous avons échangé seulement par téléphone ou par courrier et je le salue de la sorte, je brûlais de le serrer dans mes bras, mais j'attendais d'abord sa réaction.  La seule chose que je regrette, c'est de ne plus pouvoir voir son visage.



made by guerlain- epicode
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: